Arimage Productions & Pierre-François Limbosch présente

Le Paradoxe
de John Malkovich

Un film de Pierre-François Limbosch
Site réalisé par fb-multimedia.fr

Synopsis

Je travaille avec John Malkovich comme décorateur depuis plus de quinze ans. Lorsqu'il décide, 22 ans après avoir joué Valmont dans le film de Stephen Frears, de mettre en scène "Les liaisons dangereuses" au théâtre de l'Atelier à Paris, j'ai compris que c'était une occasion unique de pouvoir le suivre et explorer ce sentiment que j'avais en travaillant à ses côtés : Le vertige de la liberté.
Le film est devenu un voyage, celui des 9 jeunes acteurs embarqués avec lui dans cette aventure.
Très vite, j'ai été ému et touché par ce qui est devenu pour nous tous une émouvante leçon de vie.

Le Paradoxe de John Malkovich ou « Le vertige de la liberté »

J’ai rencontré John Malkovich en 2000 à Madrid lorsqu’il m’a choisi pour être le décorateur de son film « The Dancer Upstair ». Depuis ce film, nous avons à collaborer sur trois pièces de théâtre qu’il a mise en scène à Paris, en Espagne et même au Mexique.


Dès notre rencontre, quelque chose de singulier m’a attiré dans l’attitude de John face au travail. Ce qui me plait par-dessus tout, c’est qu’il nous traite comme des adultes : nous sommes seuls et responsables de nos actes, mais nous allons ensemble quelque part. Il nous indique le chemin, le cap que nous pouvons suivre avec lui. Il nous emmène parfois dans des raccourcis, mais il nous laisse libres dans notre démarche.
Il nous guide sans nous figer, sans être autoritaire ; c’est le chemin que nous ferons ensemble qui compte plus que rien au monde. C’est sa manière à lui de nous rendre responsable. Dans ma longue expérience de travail, cette attitude est extrêmement rare. Elle m’est devenue très précieuse.
Ce n’est pas toujours une démarche simple à comprendre. Pour l’avoir vécue, je sais que parfois on se sent perdu, que l’on souhaiterait recevoir plus de directions, plus de contraintes. Seul devant des choix, on a envie qu’il prenne les décisions à notre place. J’ai eu cette sensation de vertige – ce vertige de la liberté. C’est assez déroutant ; finalement ce n’est pas simple d’être libre.

22 ans après avoir joué Valmont dans le film de Stephen Frears « Les liaisons dangereuses »,  John Malkovich décide de mettre en scène la pièce de Christopher Hampton adaptée du roman de Choderlos de Laclos. Pour cette nouvelle aventure, John choisit de travailler avec de jeunes comédiens et pendant plus de 8 mois, il auditionne une foule de jeunes acteurs des différentes écoles pour enfin arrêter son choix sur 9 personnes.  

J’avais envie d’explorer ce sentiment de vertige depuis longtemps, mais soudain, ce projet des Liaisons Dangereuses, les retrouvailles de John avec ce texte et le choix de ces jeunes acteurs me donnait une opportunité unique pour pouvoir le faire. J’ai donc suivi le parcours des comédiens depuis le tout début du casting jusqu’à la 185ème représentations. Le film est devenu comme un voyage, et m’a aussi permis d’explorer ce qui sépare l’idée que l’on se fait de quelque chose avant de le faire et la réalité du chemin finalement parcouru. Ici en particulier, pour un acteur qui sort de l’école, quelle idée se faisait-il de travailler avec une personne comme John Malkovich ? Comment imaginait-il ce travail, quelles sont ses attentes, son rêve le plus fou, son fantasme?

Au fil du voyage, des répétitions puis des représentations, avec le recul du temps passé, les acteurs prennent de la bouteille, gagnent de la maturité. Très vite, je me suis moi-même sentit happé par l’aventure, ému et touché par ce qui devenu pour nous tous une véritable leçon de vie.

Biographie Pierre François Limbosch

Pendant ses études d'architecture à Bruxelles, Pierre-François commence à travailler dans le cinéma. Il construit sa carrière comme chef décorateur entre la Belgique, la France et l'Espagne, avec des réalisateurs comme T. Marshall, S. Frydman, P. Le Guay, S. Benchetrit, Y. Samuel, J-P Lilienfeld, C.Breillat, M. Huerga, I. Coixet et John Malkovich.
Il est nommé aux césars en 2012 pour Les Femmes du 6 ème étage de Philippe Le Guay.
C'est John Malkovich qui lui ouvre les portes du théâtre, avec Hysteria (nomination aux Molières 2003), puis Good Canary (Molière 2008) et enfin Les liaisons dangereuses.
Il travaille actuellement sur « Novecento » de A. Baricco, le prochain spectacle d’André Dussollier.

Il réalise en 1996 un premier film documentaire « Le miroir sur l’autre rive » - 52’ sur l’exil républicain espagnol au Mexique, puis « Requiem pour un décor », un court-métrage -11’

Bande annonce

Générique

La pièce des Liaisons Dangereuses, écrite par Christopher Hampton
et adaptée en Français par Fanette Barraya a été jouée
au théâtre de L’Atelier, à Paris en Janvier 2011

---

Merci aux dix comédiens

Sophie Barjac
Rosa Bursztein
Jina Djemba
Lazare Herson-Macarel
Mabo Kouyate
Yannik Landrein
Agathe Le Bourdonnec
Pauline Moulène
Julie Moulier
Lola Naymark


----

Merci à John Malkovich pour son appui sans faille

---

Merci aux producteurs de la pièce
Laura Pels et Véronique Deshaires pour le théâtre de l’Atelier
Jean Marc Ghanassia – Marie Laure Munich – John Malkovich

----
 

Image
Antoine Morin
Son
Séverin Engler
Jourdan Lucente
Jako Raybaut


----
 

Montage
Anna Brunstein
Mixage
Patrick Ghislain


---

Etalonnage
Marie Gascoin
Traduction
Rosslyn Hyams


---

Musique Originale
Nicolas Errera
Éditions Les notes qui s’aiment
C&P 2014

---

Produit par Arimage Productions
Jean-Jacques Albert            Clara Pasi
---


Merci à  
Laurence, Constance, Maya, Sylvie
Jerémy Banster, Miguel Rejas, Rogier Van Eck
Gideon Koppel, Jean Louis Sikorav, Didier Cappelmans

M Studio - Julien Perrin, Julien et Gadou Naudin
Éclair – Frédéric Baroudel, Catherine Athon
Fechner Films
Alexandra Fechner, Jean Michel Polge, Bertrand Hostachi




© Arimage Productions visa d’exploitation n° 139 966

Réactions

01/10/2014
par Anonyme :
«Ton film est aussi selon moi une leçon de vie sur la notion de la Liberté.»
01/10/2014
par Anonyme :
«Ce film pourrait être un sujet de réflexion et de travail pour les lycéens... et les adultes qui ne prennent pas leur vie en main...»
01/10/2014
par Anonyme :
«John M. semble être le penseur sage qui guide lui s'efface quand il voit que chacun peut poursuivre la route sans lui. C'est un être touchant.»
01/10/2014
par Anonyme :
«C’est vraiment un bijou !»

Voir / Acheter

Recevez l'édition DVD pour 20€ TTC

Règlement par chèque, à l'ordre de :
Pierre-François Limbosch

à l'adresse :
Pierre-François Limbosch
Goussaroc
46360 Saint-Cernin

En précisant votre adresse de livraison.

 

Actualités